×

Blog

Indexer ses modification avec Git

Vous vous demandez comment fonctionne Git? Pourquoi utiliser la zone d’index? ou encore comment fonctionne l’enregistrement d’un commit dans Git? Vous tombez bien, nous allons justement voir tout cela ensemble 😉

Qu’est-ce qu’un dépôt Git?

Un dépôt Git ou repository en anglais, c’est tout simplement un dossier dans lequel se trouve un dossier caché du nom de .git.

Ce dossier caché, contient alors l’ensemble de l’historique du code source auquel il est rattaché.

Donc concrètement, c’est tout simplement votre dossier de travail pour votre projet dans lequel on viens créer le dossier .git via une commande git: git init

Dépôt Git: git init
Dépôt Git: git init

Workflow local de Git

Pour enregistrer nos modifications apportés à notre code source, il faut faire ce que l’on appelle un commit. Pour faire simple, un commit regroupe l’ensemble des modifications que l’on souhaite enregistrer à un moment donné. Puis Git prend ces modifications et les enregistre dans son historique avec en plus quelques informations complémentaire comme par exemple:

  • La date du commit
  • l’auteur du commit
  • un message qui explique ce qu’apporte ces modifications au projet
  • et bien d’autres

Pour réaliser ces commits, il y a ce que l’on appelle un workflow ou une procédure. Cela permet de s’assurer que l’on enregistre bien uniquement les modifications qui doivent l’êtres. Cette procédure, ce fait en 3 étapes:

  1. Modifications des sources: Cela correspond tout simplement au modification, ajouts ou suppression de lignes de code ou de fichiers.
  2. Indexation: Cette étape correspond à la sélection des modifications présente dans notre projet et que l’on souhaite enregistrer dans l’historique de Git. On dit alors que l’on places les modifications dans la zone d’indexe. A noter que l’on peut sortir de cette zone d’indexe, des modification via la désindexation.
  3. Commit: Enfin via le commit qui consiste à prendre l’ensemble de la zone d’indexe et de la placer dans un commit qui sera alors mis dans l’historique de Git. Pour rappelle, un commit contient également la date, le nom de l’auteur et un message qui explique ce qu’apporte les modifications au projet.
Workflow de commit sous git
Workflow de commit sous Git

Voici un petit exemple:

  1. Nous réalisons 3 modifications dans notre code source
  2. Nous souhaitons alors enregistrer dans Git ces modifications. Pour cela, nous commençons par tous les indexer via la commande “git add .”. les modification passent alors, dans notre schéma, dans la zone d’index.
  3. Finalement nous voulions uniquement indexer les modification A et C, nous devons donc désindexer la modification B. A ce stade, nous avons dans la zone d’indexe les modifications A et C.
  4. Il nous reste plus qu’a réaliser le commit via la commande “git commit -m”mon commit” pour enregistrer nos modifications dans l’historique de notre dépôt local Git.
  5. Rien ne nous empêche par la suite d’indexer B puis de le commit également.

Je précise ici dépôt local car Git permet également de travailler avec des dépôts distant qui permettent alors de travailler en équipe sur un projet. Mais cela sera le sujet d’un autre article. 

Et maintenant?

Si vous souhaitez en apprendre plus sur Git et Github, je vous conseille soit un bon livre ou encore mieux une bonne formation vidéo.
 

Voici ma petite sélection:
Pour ceux qui, comme moi, préfèrent une bonne formation vidéo avec plus de pratique que de théorie: Formation Vidéo
Pour les amoureux des livres
Pour les autres, La documentation officielle.